mercredi 27 avril 2011

Jacques Politi, le Goleador

Après la démission de François Carassan, sans doute trop cultivé aux yeux de Jacques Politi, que croyez-vous qui arriva? Que Dalmas ou Di Russo auraient été nommés pour leur compétences? Et bien non, ce fut Golé qui l'emporta!

Mais pas n'importe comment, car les observateurs attentifs du conseil municipal ont noté que Jeannine Golé a été promue par simple effet mécanique puisqu'elle était 2e adjointe.



Promue certes, par la volonté du monarque Politi, mais elle n'a pas été élue par le Conseil. Quelle est donc sa légitimité de première adjointe? Politi aura-t-il eu peur de voir sa majorité se déchirer comme une feuille de papier de cigarette sur une élection? Avait-il conscience que Jeannine Golé avait peu de chances dans une élection à la loyale au sein du Conseil?


Même Jaubert, le social-traître des socialistes hyérois, classe Pellegrino 13e adjoint avant Golé pourtant néo-1ère adjointe dans son article sur son blog, et fait bien la distinction entre désignation pour Golé et élection pour Pellegrino.

1 commentaire:

  1. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer