vendredi 21 octobre 2011

Hyères, tombeau de la justice et de la culture

On le note dans Var-Matin: la réfection de la fontaine Gallieni s’est faite au mépris des règles d’urbanisme, sans l’avis pourtant obligatoire de l’Architecte des Bâtiments de France!

Var-Matin nous informe aussi du coût exhorbitant : 120 000 euros! Pendant ce temps-là il manque 110 000 euros dans la lutte pour la sauvegarde des palmiers...


Et oui à chaque maire ses priorités: pour Jacques Politi, c’est la fontaine Galliéni  symbole de la Justice éclairée, que l’on habille d’une pierre tombale, et comme pour un enterrement, on fleurit son tombeau.

Il faut dire que Jacques Politi a en quelque sorte été le fossoyeur de la justice de proximité à Hyères: il a poussé le médiateur de la République à fermer ses portes.

Dans le domaine culturel, après l’abandon du conservatoire, qui devrait plutôt être construit dans l’ouest toulonnais, et celui de l’hôtel des associations transformé en chapiteau de cirque, voilà que le maire Jacques Politi vend, sans même faire une plus-value, l’ancien commissariat, la villa Sainte-Anne, à des promoteurs plutôt que d’en faire un lieu culturel (pourquoi pas l’hôtel des associations?).

Motif : trop de culture à Hyères!

Bon c’est vrai, reconnaissons-le la culture force à réfléchir, et dans la municipalité...

4 commentaires:

  1. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  2. L'annonce du maire de vendre sans plus-value ce bien public, est assez surprenante !!!
    Il n'est effectivement pas obligé légalement de vendre par adjudication au mieux offrant.
    Mais dans le contexte actuel de hausse constante de l'immobilier ces dernières années, renoncer à une substantielle plus-value reviendrait finalement à faire une moins-value, au détriment bien sûr, du contribuable hyérois (et au bénéfice de ces pauvres promoteurs, tant affaiblis par la CRRRRRIIIIIiiiise).
    A moins, comme dirait Anne Roumanoff, qu'on ne nous dise pas tout...

    RépondreSupprimer
  3. Quelle honte quand on sait que les frères DEGRASSET ont offert ce bien à la ville et que ces "pirates avides" vont en tirer un profit substanciel au détriment de la préservation du patrimoine Français.....triste bilan ! les Hyérois devraient réagir aux prochaines élections ! il ne suffit pas d'organiser des concerts à tour de bras l'été pour leurrer les gens. Un jour viendra....

    RépondreSupprimer